Je ne regarde pas de bandes-annonces

Critiques courtes et spontanées par un amateur de cinéma

Entre la coupe à la boysband coréen de Sung Kang et le monumental tatouage couleur de Stallone, le film ne manque pas de kitch mais, malgré qu’intimement j’ai conscience que « Bullet to the head » est un mauvais film, je ne cacherai pas qu’il m’a bien diverti.

Avec ce titre « primal », on ne nous ment pas sur la marchandise. « Bullet to the head » ne se cache pas derrière un titre semi-phylosophique, il annonce la couleur. Scénario peu travaillé et retournements de situation aisément pressentis (voir sur-annoncés), c’est un film basique. Mais c’est du Stallone et moi, j’aime bien. On se rend compte d’ailleurs très vite que le réalisateur vise plus à nous montrer Stallone sous son meilleur jour qu’à entretenir un quelconque suspens. On ne peut pas vraiment dire que Sylvester se soit améliorer avec l’âge mais son personnage est ici un petit peu moins « facile » que d’habitude, un petit peu plus méchant que gentil, avec des actions clairement discutables.

Le film n’offre pas non plus une violence exacerbée avec un nombre de victimes improbable et des cassages de « figures » (restons corrects) intempestifs, comme les signes pourraient le suggérer. On reste réaliste (dans les limites qu’offre le genre) et l’action, restant tout de même le coeur de l’intrigue, n’est pas non plus omniprésente.

Cela reste cependant très moyen ; des dialogues ayant vraiment peu d’intérêts et des personnages que trop peu attachants. Pour les fans de Game of thrones, la présence de Jason Momoa (Khal Drogo) est cependant très plaisante, son personnage étant clairement l’élément fort du film.

Categories: Critique

Leave a Reply