Je ne regarde pas de bandes-annonces

Critiques courtes et spontanées par un amateur de cinéma

Disons que cela faisait longtemps que je l’attendais celui-là.

Un film completement délirant et à la fois torturé, un scénario en beton qui nous surprend à chaque instant, un casting étonnant, avec pour ma part une véritable révélation en la personne de Sam Rockwell qui m’a aussi bien fait pleurer de rire que briser le coeur. Son personnage est tellement riche et surprenant. Lorsqu’il imagine la scène finale du film qu’il se construit dans sa tête, quel bonheur. C’est hilarant, c’est poétique, c’en est presque émouvant. Les fameux psychopathes sont incroyables, leur histoire les rend humains, touchants, on en deviendrait presque tueur en série à la fin du film. Colin est le meilleur pour jouer les petits garçons apeurés, à coté de leurs pompes. Christopher Walken énorme. Des personnages fous fous fous comme on les aime (que dire du personnage complètement barré de Woody Harrelson).

Ce fameux Billy, tellement touchant, tellement drôle. Il vit pour son meilleur ami, croit combattre ses instincts psychopathes tout en étant déjà bien loin des limites du politiquement-correct. Sans même se rendre compte de sa propre folie, il vit par procuration en espérant devenir le héros de la plume de cet ami qu’il admire tant. Génial.

Je n’ai pour l’instant pas lu de bonnes critiques au sujet de ce film, et vu mon avis sur Lincoln, je dois probablement manquer de jugement. Mais que diable, l’important est de prendre plaisir à découvrir des petites merveilles comme 7 psycopaths.

Categories: Critique

Leave a Reply