Je ne regarde pas de bandes-annonces

Critiques courtes et spontanées par un amateur de cinéma

Zero Dark Thirty

Acteurs : Jessica Chastain, Jason Clarke, Mark Strong, Kyle Chandler Réalisateur : Kathryn Bigelow Vu le : 01 février 2013 En : ,
Note globale
7/10

Scénario : 7 | Visuel : 7 | Interprétation : 8 | Fin : V

Avec Zero Dark Thirty, on est confrontés à un récit s’étalant sur 10 ans, dévoilant l’incroyable chasse à l’homme menée envers Ben Laden, depuis les attentas de 11 septembre 2001 jusqu’à la mission Neptune du 1er mai 2011.

On suit principalement le travail et surtout l’acharnement d’une dénommée Maya, agente de la CIA, chargée de retrouver la piste du chef d’Al Qaida.

Les enjeux politiques sont énormes et donc les tensions le sont aussi. On se rend compte qu’il y a tellement de couches de supérieurs (patrons), qu’il n’est pas évident d’obtenir le pouvoir et les accords nécessaires pour avancer comme il le faudrait. On passe donc petit à petit par toutes les couches de la hiérarchies de services secrets et politiques des USA pour se que l’agent Maya se retrouve en contact (via son chef, le chef de son chef, etc…) à un niveau juste sous le Président.

A l’instar de Lincoln, le scénario ne propose rien de plus exceptionnel que la réalité (ou du moins, quelque chose qui s’en rapproche) mais cela n’en retire rien au plaisir qu’on peut avoir à recevoir ce cours d’histoire. La vision suivie à travers le personnage de Maya nous permet de vivre l’histoire depuis l’intérieur, ce qui nous apporte une dimension totalement différente.

Plaisant à regarder malgré sa longueur conséquence (2h30), ce film, aux limites d’un documentaire, nous offre une excellente scène « finale » retranscrivant en temps réel l’opération Neptune (environ 45 minutes) comme elle se serait déroulée il y a 1 an et demi.

 

 

Leave a Reply