Je ne regarde pas de bandes-annonces

Critiques courtes et spontanées par un amateur de cinéma

Shadow Dancer

Acteurs : Andrea Riseborough et Clive Owen Réalisateur : James Marsh Vu le : 23 janvier 2013 En : ,
Note globale
6/10

Scénario : 6 | Visuel : 4 | Interprétation : 6 | Fin : V

Shadow Dancer n’est certainement pas un mauvais film, par contre c’est un film vraiment difficile à regarder, et ce dans plusieurs sens du terme, à commencer par l’aspect purement visuel. En effet, on a droit à un peu plus d’1h30 de pénombre visuelle. Il fait sombre, l’image est obscurcie, le soleil est parti en vacances, les ampoules aussi d’ailleurs. Effet voulu, certe, pour souligner l’aspect dramatique du film entre autre, mais néanmoins très éprouvant sur la durée.

Difficile aussi au niveau de la trame. Même si celle-ci s’éclaire (sans faux jeu de mot) sur la durée, il faut vraiment s’accrocher pour suivre les dialogues et comprendre ce qui se passe, qui est qui, qui fait quoi. Le scénario se développe, mais il y a de nombreuses allusions, des noms, des dialogues furtifs, toute une série de choses qui font que même attentif à 100% on ne peut pas cerner tout le déroulement.

Ces deux éléments réunis font que c’est une réelle épreuve physique et intellectuelle que de suivre ce film de façon à pouvoir en jouir pleinement. Il est donc difficile de lui octroyer une note élevée.

Mais derrière cette critique un peu sévère, on est quand même face à une histoire pertinente, dramatique et très très tendue qui offre suspense et enthousiasme au spectateur.

A voir en pleine forme, armé d’un grand café, le soir d’une journée particulièrement relax.

Leave a Reply